Les 5 et 6 mars 1977, 125 Golf GTI se sont retrouvées pour les sélections de la coupe Golf. 50 seulement (40 régulièrement et 10 de plus lorsque le circuit le permettra) au soir du 6 mars pourront participer aux 12 courses suivantes. C’est le circuit Paul Ricard qui ouvre le bal le 19 mars et c’est également le Paul Ricard qui le fermera le 30 octobre.

C’est en septembre 1977 que VW France présente la coupe Golf GTI. La volonté des organisateurs, Yves Blin et Jean Pierre Malcher, est de faire une coupe d’amateurs. Pas d’essai libre en semaine, et tous les pilotes doivent avoir une activité professionnelle régulière. Pour les voitures, aucune préparation  mais seulement des amortisseurs Bilstein fournis par l’organisation, des pneus racing et un pot piste. Les prix attribués sont modestes, 1000 francs aux dix premiers de chaque course, 25000 francs au vainqueur de la coupe, 15000 au second, 10000 au 3ème. Le but est bien que les participants s’amusent.

Ils s’amuseront certainement, mais se battront pied à pied pour la gagne.

Le 30 octobre 1977 c’est Gérard Cerutti qui remporte la coupe Golf GTI au bout des 12 rencontres, suivi de Christian Lorang. Si on regarde le classement lors des sélections, Cerruti était 40 ème et dernier des qualifiés ! L’année suivante, il choisira de courir en Production dans la catégorie plus de 1600 cm3, avec sa Golf, même si elle n’avait aucune chance de gagner. Mais il est à cette époque concessionnaire VW. Ceci explique cela.

En 1978 elle sera remportée par Jean-Louis Roman devant Bertrand Balas. Pour la petite histoire, Bertrand Balas sauve sa deuxième place grâce à Luc Rosentvaig qui lui prête sa voiture, la sienne étant partie en tonneaux sur la première course de la dernière épreuve. 76 voitures s’étaient présentées aux sélections pour 50 retenues comme l’année précédente.

Après 2 ans seulement, Volkswagen France met fin à la coupe Golf GTI qui sera intégrée au championnat de France des voitures de production de 1 600 cm3 en 1980.